Grève des laboratoires

La grève des laboratoires continue. Le laboratoire BIO ARD’AISNE se joint au mouvement de grève nationale, et tous nos laboratoires seront fermés les après-midis du 22 au 24 octobre inclus. Notre fermeture devait être complète, mais le préfet des Ardennes a pris un arrêté de réquisition pour nous contraindre à ouvrir au moins le matin, pour des raisons de santé publique ; et reconnaissant par là-même notre rôle incontournable dans le système de santé.

Les laboratoires sont aujourd’hui gravement mis en danger par une logique implacable de l’Assurance maladie de réduire toujours plus l’enveloppe des dépenses de biologie médicale. La caisse d’assurance maladie prévoit de nous imposer 170 millions d’euros d’économies en 2020, puis environ 122 millions en 2021 et 2022.

Nous sommes aujourd’hui au bout des restructurations que nous pouvions faire sans sacrifier la proximité et la qualité de notre service médical.
Ces mesures, si elles étaient confirmées, auraient un retentissement considérable provoquant, entre autres :
• Des fermetures totales ou partielles ainsi que des réductions de l’amplitude horaire des laboratoires de biologie médicale (LBM) générant un transfert vers les urgences déjà saturées ;
• Une industrialisation progressive de notre exercice médical
• Des pertes de chance pour les patients

Les laboratoires de biologie médicale exercent aujourd’hui leur activité sur l’ensemble des territoires au service des patients et des soignants. Les examens, qui sont prescrits chaque année pour 30 millions de personnes, soit la moitié de la population française, sont un élément essentiel du processus de soins, et participent à 70% des diagnostics. Les dépenses de biologie médicale ne représentent que 1,8 % des dépenses de l’Assurance maladie.

Notre laboratoire a donc choisi de suivre le mot d’ordre de grève lancé par l’ensemble des syndicats des biologistes libéraux, des internes et des groupes de laboratoires de biologie médicale. Nous ferons donc grève durant la période du 22 au 24 octobre inclus. Elle se traduira, entre autres, par :
• La fermeture totale de nos laboratoires tous les après-midis.
• La suspension de toutes les procédures d’alimentation prévue du DMP.

Attention, dans les après-midi de cette grève, seules les urgences seront prises en charge ; il ne pourra y avoir aucune remise ou interprétation de résultats ni prise de rendez-vous.

Nous vous remercions pour votre compréhension et sollicitons aujourd’hui votre soutien. Si vous le souhaitez, vous pouvez vous aussi signer la pétition en ligne pour dire :
• NON à la destruction des laboratoires de biologie médicale de proximité ;
• Et OUI à une biologie médicale pour tous, de qualité, donnant accès aux innovations de la recherche médicale.

Vous voulez en savoir plus sur le sujet ?
* Communiqué de presse de l’intersyndicale des laboratoires
* Le Figaro du
* Ouset France

 

Documents joints